Deux journalistes canadiens lauréats de la Bourse de journalisme en développement international

Deux journalistes canadiens sont en route vers l'Afrique et l'Asie afin de couvrir des enjeux cruciaux liés à la santé et à l'environnement dans le monde en développement.

La Fondation Aga Khan Canada (la Fondation) et l'Association canadienne des journalistes (ACJ) sont ravies d'annoncer que les Bourses de journalisme en développement international ont été décernées au journaliste indépendant Frédérick Lavoie et à Jennifer Yang, du Toronto Star.

Chacun recevra 25 000 $ pour créer un reportage dans le monde en développement.

Le projet de M. Lavoie l'amènera à se déplacer à l'intérieur du Bangladesh et à dresser le profil de Bangladais issus de différents horizons. Il explorera les enjeux de développement complexes auxquels ils font face ainsi que les liens entre ces enjeux et un élément essentiel, l'eau. Son projet paraîtra dans Le Devoir.

Jennifer Yang explorera la lutte contre la maladie du Rhésus dans le monde en développement. Cette affection, qui tue chaque année environ 100 000 nouveau-nés dans les pays en développement, est pratiquement inconnue dans les pays riches, en raison des travaux d'une équipe de chercheurs canadiens qui ont contribué à son éradication il y a plusieurs décennies. Elle travaillera en partenariat avec le Global Reporting Centre.