La Presse annonce son intention d’adopter une structure sans but lucratif

Le président de La Presse, Pierre-Elliott Levasseur, a annoncé l'intention de la publication d'adopter une structure sans but lucratif qui bénéficiera d'une contribution financière de 50 millions de dollars de Power Corporation.

Ce changement de structure nécessite l'abrogation d'une disposition d'une loi privée adoptée en 1967 concernant la propriété de La Presse. La nouvelle structure sera mise en place peu après l'abrogation de la disposition législative, en fonction de l'issue du processus législatif.

Par la suite, Power Corporation ne sera plus propriétaire de La Presse et n'aura plus aucun lien avec la structure sans but lucratif. Une fiducie sociale sera établie et l'acte de fiducie sera rendu public à ce moment-là.

Une fois la nouvelle structure mise en place, tous les profits d'exploitation, l'aide gouvernementale et l'argent recueilli auprès des donateurs serviront aux opérations de La Presse, dans le but ultime de produire des reportages de grande qualité pour le grand public.

La nouvelle structure est conçue pour être une approche moderne adaptée aux réalités des médias écrits d'aujourd'hui. La contribution de 50 millions de dollars de Power Corporation aidera La Presse à se concentrer sur son plan stratégique de façon ordonnée et à réunir les conditions nécessaires pour élargir sa base de soutien, du gouvernement fédéral aux principaux donateurs, aux fondations, aux annonceurs et au grand public. La Presse pourra poursuivre sa mission de produire des nouvelles de qualité, complètes et fiables, et promouvoir la diversité des opinions dans le respect des idées et des personnes.

Les géants américains Facebook et Google monopolisent près de 80 % des revenus publicitaires numériques au Canada. La Presse exhorte le gouvernement fédéral à donner suite à son intention, exprimée dans le dernier budget, de soutenir financièrement la presse écrite par des modèles philanthropiques, ainsi que par une aide directe pour l'aider à poursuivre sa mission, un élément clé d'une saine démocratie.

Dans le cadre de ce changement de structure, Power Corporation est également prête à établir, en collaboration avec les syndicats, un mécanisme permettant de conserver les obligations au titre du régime de retraite dont elle est responsable sur une base de continuité d'exploitation. Cela permettra notamment de réduire le fardeau financier futur de La Presse tout en profitant aux retraités ainsi qu'aux employés actifs et inactifs qui ont accumulé des rentes jusqu'à la date de mise en place de la nouvelle structure.