Le Globe and Mail remporte les grands honneurs au Concours canadien de journalisme

Le Globe and Mail a remporté les grands honneurs au 68e Concours canadien de journalisme, gagnant dans 11 des 21 catégories. Mark MacKinnon, du Globe, a quant à lui été nommé Journaliste de l'année 2016 pour ses reportages sur les adolescents syriens qui ont déclenché la guerre en Syrie, le référendum britannique sur l'Union européenne, le coup d'État avorté en Turquie et la période d'instabilité qui affecte le monde.

Le Journaliste de l'année a été choisi parmi les 21 lauréats du CCJ qui ont reçu leur prix vendredi soir lors d'un gala tenu à Toronto.

Le Toronto Star a remporté la palme à deux reprises et huit autres médias ont gagné un prix chacun, soit le Kingston Whig-Standard, le National Observer, le Winnipeg Free Press, La Presse Canadienne, La Presse, le Toronto Sun, Calgary Herald/Calgary Sun, et Fort McMurray Today/Edmonton Journal/Edmonton Sun.

C'est la troisième année que le Concours canadien de journalisme désigne un Journaliste de l'année. Mark MacKinnon a été choisi parmi les gagnants des catégories par un comité d'anciens lauréats du CCJ.

Les juges ont écrit : «…(Mark MacKinnon) a signé des reportages qui exposent en détail l'interdépendance des événements internationaux, en Europe, aux États-Unis, en Russie, en Turquie et dans le reste du monde musulman. Ses articles rédigés de façon remarquable conjuguent la mise en contexte au compte rendu et à l'enquête soutenue.»

Les gagnants de toutes les catégories ont reçu un chèque de 1000 $ et un certificat de reconnaissance. Les autres finalistes ont reçu une mention d'honneur. On a remis 2500 $ au Journaliste de l'année.