Les coûts cachés de la perte du journal de votre ville

Comme nous le disons depuis longtemps, les communautés souffrent lorsque leur journal local ferme ses portes.

Les communautés ne souffrent pas seulement d'une absence d'engagement civique, elles souffrent aussi financièrement. Selon un article paru récemment dans CityLab, les villes américaines où les journaux ont fermé leurs portes ont vu les coûts gouvernementaux augmenter en raison de l'absence d'un examen minutieux des transactions locales, affirment les chercheurs qui ont suivi le déclin des médias locaux entre 1996 et 2015.

Selon un document de recherche, « les perturbations dans la couverture des nouvelles locales sont rapidement suivies d'une hausse des coûts d'emprunt à long terme pour les villes. Les coûts des obligations peuvent augmenter jusqu'à 11 points de base après la fermeture d'un journal local ─ une constatation qui ne peut être attribuée à d'autres conditions économiques sous-jacentes.