Dans le présent bulletin, nous expliquons plus en détail l'autre moitié de l'équation de l'Initiative de journalisme local : les journalistes.

Partout au pays, les journalistes de l'IJL demanderont des comptes aux politiciens et aux organismes publics et feront la lumière dans les coins sombres, dans le but de fournir aux collectivités des nouvelles exactes, diverses et pertinentes sur les institutions civiques.

Combien? L'Initiative de journalisme local cherche à embaucher au moins 93 journalistes au cours de sa première année avec des contrats d'une durée maximale de deux ans. De ce nombre, 84 journalistes seront affectés selon un modèle régional fondé sur la population, et 9 journalistes seront affectés à des médias autochtones. Voir ce tableau pour une répartition des allocations de journalistes par région.

Qui peut devenir journaliste pour l’IJL? Les journalistes de l'IJL seront des journalistes expérimentés qui pourront, rapidement et de façon précise, faire état des nouvelles au fur et à mesure qu'elles surviennent, et approfondir les sujets et les institutions civiques. Il n'y a pas de limite d'âge. Les journalistes seront tenus de respecter les normes journalistiques et d'avoir une connaissance approfondie du Guide de rédaction de la Presse canadienne.

Que doivent-ils couvrir ? L’Initiative de journalisme local a pour but de soutenir la création de journalisme civique. Les journalistes qui y travailleront devront donc couvrir les questions et les institutions civiques comme les palais de justice, hôtels de ville, conseils de bande, commissions scolaires, le Parlement fédéral ou les assemblées législatives provinciales, et plus encore. Vous devrez, dans votre demande, expliquer en détail ce que vous voudrez que la ou le journaliste couvre.

Où auront-ils leurs bureaux? Avec vous, l'organisation médiatique. Les journalistes de l'IJL seront vos employés.

Leurs articles seront-ils partagés? Oui, d'un bout à l'autre du pays.  Les reportages de l'IJL pourront être republiés par des organisations médiatiques accréditées dans tout le pays grâce à une licence de type « Creative Commons », élargissant et renforçant la portée du contenu et de la couverture. Tout le contenu de l'IJL devra être correctement attribué aux journalistes de l'IJL. Vous trouverez plus d'information sur les questions entourant l'attribution en cliquant ici.

Qui sont les journalistes de l’IJL? Embauchez-les et nous le découvrirons.