Nos lecteurs font confiance à nos nouvelles

#monjouornalavanttout - La semaine nationale des journaux 2018
Paul MacNeill, Island Press Ltd.

L'histoire du Canada est racontée tous les jours dans les pages de journaux dont vous n'avez probablement jamais entendu parler. Il est toutefois important de ne pas confondre l'anonymat national avec la pertinence locale.

Si vous voulez en savoir plus sur la ville de St. Anthony, à Terre-Neuve-et-Labrador, le Northern Pen est le média de référence.  L'Inverness Oran transmet tout ce qui touche les nouvelles, les arts, la culture et les sports locaux du Cap-Breton.  Le Northern Life est la source de nouvelles de la ville de Sudbury, tant en format imprimé qu'en format numérique, et il est reconnu à l'échelle nationale. Le MacLeod Gazette de Fort MacLeod, en Alberta, est un journal aussi solide que ceux de n'importe quelle autre ville du pays, et la diversité de Vancouver Ouest est mise à l’honneur dans les pages du North Shore News.

Toutes ces publications exceptionnelles s'articulent autour d'une promesse simple et intemporelle : offrir des nouvelles pertinentes et fiables aux résidents locaux. Le format, le contenu et la présentation peuvent varier d’une publication à l'autre, mais la promesse demeure la même. À l'ère des « fausses nouvelles » et du cycle médiatique de 24 heures, les journaux régionaux tracent leur propre voie plutôt que de suivre les autres médias ou de se fier aux médias sociaux.

Comme mon défunt père aimait le dire : « Le rôle d'un journal régional est de refléter la collectivité qu'il dessert, sous tous ses aspects, les bons comme les moins bons ». Et cela est peut-être plus pertinent aujourd'hui que lorsqu'il a fondé The Eastern Graphic à Montague, dans l'Île-du-Prince-Édouard, en 1963.

Nos lecteurs font confiance à nos nouvelles. Nos annonceurs savent que leurs publicités atteignent des consommateurs locaux intéressés, tant sur papier qu'en ligne.

Pendant la Semaine nationale des journaux, nous célébrons la force collective de notre industrie et le rôle vital qu'elle continue de jouer en défendant la démocratie locale. Nous sommes les gardiens du temple. Nous sommes de véritables sondeurs. Nous sommes les défenseurs des idées. Nous célébrons les succès et encourageons ceux qui sont dans le besoin. Nous construisons nos collectivités. Et nous sommes souvent la seule source d'information locale.

Nous sommes importants.

Pourtant, notre industrie est menacée. Neuf Canadiens sur dix lisent le contenu des journaux chaque semaine, mais seulement cinq sur dix sont prêts à payer pour ce contenu. Les entreprises et tous les paliers de gouvernement utilisent des médias sociaux étrangers pour transmettre des messages malgré les sondages qui révèlent que les publicités dans les journaux, qu'elles soient numériques ou imprimées, jouissent de la plus grande confiance et ont une portée considérable.

Facebook et Google ont toujours soutenu la haine, l'homophobie, la xénophobie. Ils ont été victimes de pirates informatiques russes et ont pris des libertés avec la vie privée de millions d'utilisateurs. Ils engloutissent une part de plus en plus grande du budget des médias (ensemble, ils représentent 70 % des dépenses publicitaires en ligne), mais n'investissent pratiquement rien pour bâtir les collectivités canadiennes. Ils ne perçoivent pas la TVH qui finance les soins de santé, l'éducation et d'autres services gouvernementaux dans nos collectivités.

Quels sont donc les médias qui ont vraiment votre intérêt à cœur ?

Aidez-nous à faire comprendre aux gouvernements et aux entreprises que les journaux sont plus importants que jamais. Promettez votre soutien à www.monjournalavanttout.ca.

 

Chronique rédigée par :

Paul MacNeill, éditeur
Island Press Ltd. (PE)
www.peicanada.com