Questions fréquentes

Q. Combien y a-t-il de quotidiens au Canada?
R. On compte 95 quotidiens d'intérêt général à tirage payé au Canada. Le plus grand est le Toronto Star avec son tirage d'environ 436 694 exemplaires payés chaque jour de semaine, environ 634 886 exemplaires le samedi et 442 265 le dimanche.

Q. Combien de journaux sont vendus au Canada?
R. Chaque jour, environ un Canadien sur cinq âgé de 18 ans ou plus achète un quotidien. C'est l'une des proportions les plus élevées au monde. Le tirage total payé par jour au Canada représente environ 30,6 millions d'exemplaires par semaine, allant de 2,9 millions le dimanche à 5 millions le samedi.

Q. à qui appartiennent les quotidiens canadiens?
R.
La plupart d'entre eux appartiennent à des groupes de presse : Sun Media (Quebecor)/Osprey en détient 36; Postmedia Network, 10; Médias Transcontinental, 10; Glacier Canadian Newspapers, 7; Power Corp. du Canada, 7; Torstar, 4; Continental Newspapers Canada, 3; Glacier Canadian Newspapers/Alta Newspaper Group Ltd., 3; Brunswick News Inc., 3; FP Canadian Newspapers, 2; Halifax Herald Ltd., 1, Black Press, 4; Woodbridge Co. Ltd., 1. Il existe aussi quatre quotidiens indépendants appartenant à des intérêts privés.

Q. Et qu'en est-il des quotidiens gratuits au Canada?
R. En 2012, le Canada comptait cinq groupes de presse qui publiaient environ 27 quotidiens gratuits. Ce nouveau type de journaux est arrivé au Canada en l'an 2000 et a su attirer de nouveaux jeunes lecteurs. On calcule qu'un jour de semaine typique, le tirage des quotidiens gratuits est d'environ 1,3 million d'exemplaires, et leur tirage total hebdomadaire est d'environ 7,5 millions d'exemplaires.

Torstar et Metro International SA publient conjointement les journaux Metro à Toronto, Ottawa, Edmonton, Calgary et Vancouver. Transcontinental publie Métro à Montréal et Metro à Halifax en collaboration avec Metro International SA et Torstar.

Quebecor publie 24 Hours à Toronto, Ottawa, Edmonton, Calgary et Vancouver, et 24 Heures dans la région d'Ottawa/Gatineau et à Montréal.

En 2007, Canwest lançait trois quotidiens gratuits appelés Rush Hour à Edmonton, Calgary et Ottawa – ces quotidiens ne sont disponibles qu'en ligne.

Black Press publie 17 quotidiens gratuits dans diverses régions de la Colombie-Britannique.

Q. Et les journaux en ligne?
R.
En 1994, le Halifax Daily News devenait le premier quotidien canadien à avoir une édition en ligne sur le Web.

Aujourd'hui, la majorité des journaux étendent leur portée au-delà de leur principal produit imprimé et accroissent leur auditoire en ligne. Des éditions d'après-midi en ligne (imprimables en format PDF sur papier format lettre) sont disponibles sur des sites Web; d'autres peuvent être téléchargées sur des appareils mobiles, des appareils de type BlackBerry ou Palm ou autres assistants personnels. Certains journaux offrent des fichiers balado et des éditions numériques traduites pouvant être écoutées dans diverses langues.

Q. Combien d'argent représente l'industrie canadienne des journaux?
R. L'industrie canadienne des quotidiens faisait état de revenus de près de 3,6 milliards $ en 2007.

Les revenus des quotidiens provienn