Le public s’efforce de distinguer les « faits » des « opinions » dans les nouvelles

Une nouvelle enquête menée aux États-Unis par le Pew Research Center montre que de nombreux membres du public ont du mal à faire la distinction entre les déclarations factuelles et les déclarations d'opinion.

Parmi quelques-unes des principales constatations de l’étude, notons le fait que les républicains et les démocrates sont plus enclins à penser que les informations sont factuelles lorsqu'elles font appel à leur propre « côté », et ce, même s'il s'agit d'opinions.

Une façon d'aider à garder des lignes plus claires entre les deux : les marques de nouvelles établies ont eu un impact modeste pour permettre de différencier les énoncés factuels des opinions.

Vous pouvez lire le résumé complet des résultats de la recherche ici.