Initiative de journalisme local
Dans certaines régions du Canada, les résidents n'ont pas accès à de l'information journalistique sur les questions et les institutions communautaires par l'entremise des journaux locaux, de la radio, de la télévision ou d'autres médias communautaires. Ces lacunes dans la couverture médiatique signifient que les citoyens ne disposent pas de l'information nécessaire sur les nouvelles, les questions et les événements qui les touchent personnellement dans leur vie quotidienne.
L'Initiative de journalisme local vise à changer cette situation.

FAQs pour les organisations médiatiques

I – SUR L’INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL

L'Initiative de journalisme local (IJL) est un programme national financé par le gouvernement du Canada pour accroître le journalisme civique local dans les collectivités mal desservies. L'IJL est administrée par sept organismes de réglementation représentant différents segments de l'industrie des médias d'information. L'IJL fournira des fonds aux médias canadiens pour qu'ils embauchent des journalistes dans les collectivités mal desservies ou dans les déserts d'information partout au Canada.

Vous ne savez pas si votre organisation médiatique est admissible à l'Initiative de journalisme local ? Cliquez ici pour obtenir la liste des organismes de réglementation.

Le montant maximal du financement permis est de 60 000 $ par année, par journaliste.  Cela comprend le salaire du journaliste, les coûts obligatoires liés à l’employeur (s’il y a lieu, p. ex., les cotisations de l’employeur au RPC, à l’AE, à la paye de vacances, etc.), et jusqu’à 5 % du total pour l’achat ou la location d’équipement requis par la ou le journaliste pour produire du contenu de journalisme civique.

Lorsque vous décidez du montant d’une subvention, tenez compte du montant dont vous avez besoin ainsi que de l’échelle salariale typique d’un journaliste dans votre marché local. Le jury tiendra compte des échelles salariales dans ses décisions de financement.

Au cours de la période de présentation des demandes de janvier 2020, les éditeurs peuvent demander que la personne commence le 1er avril 2020, et le financement couvrira la période allant jusqu’au 31 mars 2021 pour une durée maximale de 12 mois. Les éditeurs doivent préciser la date de début et la durée du mandat dans leur demande.

Médias d'Info Canada détermine la répartition des journalistes par région à l’aide d’une formule fondée sur la population. La formule fournit des estimations du nombre de journalistes et du montant total du financement disponible dans chaque région. De plus, un certain nombre de postes de journalistes ont été réservés aux médias autochtones.

II – PRÉSENTER UNE DEMANDE À L’INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL

Les quotidiens de langue française et anglaise, les journaux régionaux, les sites Web de nouvelles, ainsi que les journaux et les organisations médiatiques autochtones sont admissibles à l'Initiative de journalisme local de Médias d’Info Canada. Nous invitons les autres types d'organisations médiatiques à communiquer avec nous pour déterminer leur admissibilité ou pour obtenir de l'aide afin de déterminer à quel organisme de réglementation elles devraient s'adresser.

Pour protéger l'indépendance de la presse, le gouvernement du Canada a nommé sept organisations non gouvernementales pour administrer l'Initiative de journalisme local en son nom. Ces organismes de réglementation représentent différents segments de l'industrie de l'information. Passez en revue la liste à, et assurez-vous de présenter votre demande à l'organisme qui représente votre type d'organisation médiatique.

Consultez notre glossaire pour y trouver la définition des communautés mal desservies, des déserts médiatiques et des régions où l’on remarque une pauvreté de l’information.

Dans leur demande formulée à l'IJL, les éditeurs ont quatre options : nouveaux employés à temps plein, nouveaux employés à temps partiel, muter un employé à temps partiel vers un poste à temps plein et pigistes. Ils peuvent embaucher des journalistes comme employés, fournisseurs à contrat ou pigistes. La plupart des demandes ont été présentées pour de nouvelles embauches, mais si un éditeur a un journaliste à temps partiel qu’il aimerait faire passer à temps plein, il peut demander un financement complémentaire pour les heures supplémentaires du journaliste qui sera alors affecté à produire du journalisme civique.

Médias d’Info Canada se fera un plaisir de vous fournir un modèle. Cliquez ici pour le télécharger.

Médias d’Info Canada se fera un plaisir de vous fournir un modèle. Cliquez ici pour le télécharger.

Médias d’Info Canada se fera un plaisir de vous fournir un modèle. Cliquez ici pour le télécharger. (en anglais)

Les éditeurs sont responsables de l'embauche et de la formation des journalistes de l'IJL. Une formation sur l'utilisation du Portail de nouvelles est accessible par la Presse Canadienne.

Les demandes seront évaluées par un comité d'experts indépendants de l'industrie des médias d'information. Ils examineront les demandes et les renseignements supplémentaires fournis par le personnel de Médias d’Info Canada afin de vérifier l'information contenue dans la demande et de décider des affectations de fonds.

Médias d’Info Canada informera tous les demandeurs de la décision du jury.

Si votre demande est approuvée, vous devrez embaucher une ou un journaliste sous contrat, lui fournir de la formation et de la supervision, de même qu'un environnement de travail sécuritaire, respecter votre politique de ressources humaines, votre politique éditoriale, votre politique d'embauche, de même que le calendrier de production de contenu de l'IJL.

III – ARTICLES, PHOTOGRAPHIES ET AUTRE CONTENU DE L’IJL

La Presse Canadienne a mis en place un portail de nouvelles pour conserver et diffuser les articles des journalistes de l'IJL (textes, photos, fichiers audio, vidéo et graphiques). Le portail s'adaptera aux deux langues officielles. Les journalistes de l'IJL auront un accès sécurisé pour télécharger du contenu.

Les articles, photos et autres contenus produits par les journalistes de l'IJL sont affichés sur le Portail de nouvelles, qui est géré par la Presse Canadienne au nom de Médias d’Info Canada. Les organisations médiatiques peuvent demander un compte utilisateur et un mot de passe afin d'y accéder.

Les articles, photos et autres contenus produits par les journalistes de l'IJL peuvent être utilisés par les organisations médiatiques, qu'elles emploient ou non une ou un journaliste de l'IJL. Les organisations médiatiques seront soumises à une licence de type Creative Commons restreignant l'utilisation du contenu à un usage éditorial uniquement ; elles devront s'engager à respecter les normes journalistiques de base.

L'intention du programme de l'IJL est de s'assurer que le contenu créé dans le cadre des subventions est distribué le plus largement possible et qu'il est librement partagé avec d'autres organisations médiatiques qui investissent dans la création du journalisme canadien.

Les journalistes de l'IJL doivent être crédités comme suit : « [Prénom] [Nom de famille], journaliste de l'Initiative de journalisme local ». Si un reportage ou tout autre travail d'une ou d'un journaliste de l'IJL est incorporé dans un nouveau projet, le crédit partagé avec les autres journalistes est alors acceptable.

Comment pouvons-nous vous aider à trouver....


This project has been made possible in part by the Government of Canada. Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.
Government of Canada